nantais's connection

3 jeunes nantais loin de chez eux ...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Codex xeno

Aller en bas 
AuteurMessage
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Codex xeno   Dim 9 Oct - 7:44

« Plus jamais nous ne laisserons nos frères, nos fils, nos pères partir mourir à l’autre bout de la galaxie pour un empereur dont nous ne connaissons pratiquement rien, dont nous n’avons pas vu d’émissaires depuis plus de mille ans, et auquel nous ne nous sentons plus attachés. »
Sven Hodarson, Premier Président de la fédération


L’ère impériale

L’histoire connue du système de Palatina (proche des étoiles fantômes et de la planète Angelis (surnommée par les orks Gorkamorka) remonte à la grande croisade de l’empereur en 844 M29, date à laquelle il rejoint l’imperium. Fournissant des détachements de troupes et payant la dîme impériale, le système est un havre de paix de par sa position excentrée par rapport à Terra. L’hérésie d’Horus débutée en 14 M31 y sera vécut comme des événements arrivant au compte goûte, le temps que les demandes de renforts arrivent dans le système, la moitié de la galaxie était embrasé. Les premiers bataillons prêts à être envoyés au combat pour la défense de Terra ne seront prêts qu’en 15 M31, la guerre pour Terra déjà finie. Les troupes partiront néanmoins et se mettront à disposition du haut commandement pour la pacification de la galaxie et la reconquête des systèmes félons. La conscription est proclamée par Terra pour la grande reconquête, et le système Palatina est fortement mis a contribution. Après plus de mille ans de bons et loyaux services à l’imperium, les premiers signes de rébellion se font entendre. Sven Hodarson prend la tête d’un groupe sécessionniste revendiquant l’affranchissement de l’autorité impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 12:07

Sven Hordarson
Leader incontesté des sécessionnistes et père de la fédération Palatina, Hodarson « profite » de la guerre de religion qui déchire l’imperium pendant 3 millénaires de M31 à M34 pour déclarer l’indépendance de sa planète dont il a pris le contrôle par un coup d’état en 201 M31. Il mets en place un gouvernement planétaire plus clément que le gouvernement impérial : la dîme n’est plus versée, les représentants de l’administrorum sont expulsées, la formation militaire est limitée aux forces de défense planétaire.
Les autres planètes du système, toujours loyales à l’imperium, dénoncent à Terra la sécession, mais l’administrorum enregistre l’information dans le cadre de la guerre de religion. Les archives seront d’ailleurs perdues dans l’incendie des locaux des institutions chargées de percevoir la dîme, ce qui explique l’impunité dont a bénéficié le système pendant les millénaires suivants.
Isolées, les planètes loyales (3 planètes) décident d’unir leurs forcent pour remettre Palatina dans le droit chemin. Leurs flottes mirent alors en place un blocus et déclanche des campagnes de bombardement ayant pour objectif la destruction des forces armées de Palatina et de démoraliser les civils. L’effet a été tout le contraire, donnant de nouveaux arguments à Hodarson dans la démonstration de l’injustice impériale. Le débarquement de la coalition au sol fut un échec cuisant, la débâcle qui suivit permis à la flotte d’Hodarson, cachée depuis le début de la guerre, de repousser la flotte en orbite et même de la poursuivre jusque dans les atmosphères des planètes loyalistes. C’était le début de la guerre d’unification du système Palatina. La conquête planète après planète par Hodarson dura près de vingt ans, au bout desquels tout le système rejoint la fédération Palatina.
La conscription ne revint pas, mais une armée fédérale fut crée, ayant pour but la défense du système et la prospection dans les planètes alentours afin de conquérir de nouvelles planètes pour la fédération, de découvrir de nouveaux champs d’extraction etc.… Cette armée professionnelle de 5 millions de soldats interrompit toutes ses opérations en 251 M31 lors de la mort d’Hodarson. Pour beaucoup, c’était la fin d’un age d’or et ce triste événement annonçait de nombreuses épreuves pour la jeune fédération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 12:08

Les guerres orks
Un an après la mort du père de la fédération, le corps expéditionnaire dans le secteur est du système entra en contact avec les royaumes orks du système Angelis. Malgré la mise en place d’une zone de quarantaine, les contacts se multiplièrent au cours des années qui suivirent, jusqu’au premiers raids des pillards orks. Une expédition punitive fut envoyée au cœur des territoires des peaux vertes afin de décapiter leurs forces, en assassinant leurs big boss et les principaux mékanos qui fabriquaient les systèmes de propulsion des Hulks orks.
L’échec cuisant de cet expédition (34 000 pertes, morts et disparus, le premier jour de combat, la perte d’un bataillon blindé complet, 50 chars, et des problèmes de ravitaillement entraînant la retraite de la force vers ses bases de départ) décida le gouvernement fédéral à créer un contingent de forces spéciales entraînées à des missions particulières et habituées à opérer en petits effectifs, les KSK.
Une dure guerre d’usure qui durera 3 ans permis d’affaiblir suffisamment les orks pour qu’ils ne représentent plus une menace mais coûtât la vie de près de 4 millions de soldats et entraînât de graves difficultés financières. La bataille finale eut lieu au « bassin d’Akhar » et est connue comme le massacre du bassin d’Akhar (CF : le massacre du bassin d’Akhar). Il fut décidé par le Sky Marshall (chef suprême des forces armées) de laisser en place des forces d’observations devant prévenir en cas d’activité ork suspecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 12:09

Aujourd’hui
De nos jours, la fédération n’a toujours pas été redécouverte par l’imperium ce qui lui permet de croître régulièrement. Les armées ont été reformées après les guerres orks, suivant une organisation plus flexible et modulable, favorisant des spécialistes au nombre. Les corps coloniaux sont principalement organisés suivant des divisions d’infanterie mécanisée transportée par une barge spatiale avec les vaisseaux d’escortes (une flotte fédérale est composée d’une barge, de deux cuirassés, de 4 croiseurs et de 6 corvettes, soit en tout soixante chasseurs, une douzaine de bombardiers et une trentaine de transports atmosphériques). Les troupes de débarquement suivent une organisation divisionnaire : deux régiments d’infanterie mécanisée, un régiment blindé, un bataillon d’artillerie, un bataillon de reconnaissance, une unité médicale avancée etc…). Chaque flotte est indépendante et a de quoi subvenir à ses besoins (ravitaillement, carburant, munition) pour des missions prolongées de 3 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 12:10

Batailles

Le massacre du bassin d’Akhar :


La défense de Bale prime contre la contre offensive ork était centrée sur la principale ville de la planète, Balle Alfa. La ville est située au centre des déserts équatoriaux de la planète, le seul endroit plus ou moins vivable de la riche planète minière.
Depuis le débordement des défenses par la flotte ork, un corps colonial avait été affecté à la reconquête de la planète. Les forces fédérales s’étaient retranchées dans la ville après d’âpres combats à la surface de la planète. Sous la direction des soldats, les civils creusèrent des fortification, des fausses antichars tandis que le détachement minait les alentours de la ville espérant tenir le temps que les renforts demandés arrivent à temps. La stratégie de l’officier en service, Odar Galsun, était de garder en réserve ses troupes motorisées pour subvenir aux points faibles des défenses lorsque ceux-ci lâcheraient.
Le flanc est de la ville était dominé par le bassin d’Akhar, une vallée encaissée bordée par une autoroute coupée par des postes de défense construits autour de blockhaus et de positions fixes de canon laser ainsi que des champs de mines.
L’approche des ork se fit par deux flancs, le nord et l’est. Les premières lignes de fantassins, boit ki tu, mini gargans et de chariots de guerre furent tout d’abords ralentis par les mines, puis se firent décimer par les positions retranchées des forces fédérales.
Des troupes à pieds utilisant des gretchins comme démineurs prirent d’assaut les positions du nord, emplissant les tranchées et les blockhaus de cris, de râles, et de sang, alors que les positions avancées sur l’autoroute se faisaient débordées et massacrées.
C’est alors que la deuxième vague d’orks arriva … Les blindés furent envoyés en renforts avec un détachement d’infanterie mécanisée sous les ordres de Galsun lui-même pour compenser les pertes subies au front. A leur arrivée, ils surprirent les troupes orks remontant l’autoroute vers la ville. Une section de chars en hauteur, profitant de la portée de leurs canons, près à ouvrir le feu sur les blindés orks tandis que les troupes mécanisées et le reste des blindés descendait dans la vallée engager les troupes ennemies au plus près. Demandant au bataillon d’artillerie un appui feu, Galsun transmit les positions orks à une batterie de douze bazilisks qui engagèrent les orks, les empêchant de détecter le détachement blindé qui les attaquaient. C’est alors que les blindés en hauteur ouvrirent le feu sur les chars orks, détruisant un grand nombre de véhicules et de mini gargans. Pris sous le feu de l’artillerie et des blindés, les orks se retranchèrent dans les défenses qu’ils venaient de conquérir. Un groupe de véhicules orks essaya d’attaquer les chars sur leur promontoire, mais ils s’engluèrent dans un champ de mine très dense.
Les troupes d’assaut n’eurent qu’à nettoyer les positions orks ravagées par l’artillerie, tandis que les véhicules repoussèrent les orks dans le défilé rocheux d’Akhar, droit sur un champ de mine et une zone de feu de l’artillerie impériale. Le massacre qui suivit dura deux jours pendant lesquels les blindés impériaux poussèrent les orks au fond d’une cuvette où ils les annihilèrent dans un affrontement final auquel très peu d’orks survirent.
Les pertes du corps colonial au terme de la campagne de Balle Alfa s’élevaient à 68% de l’infanterie (pertes, blessés, égarés), les pertes des troupes blindées étaient par contre relativement faibles, les combats du bassin d’Akhar ayant entraînés la destruction de 7 chars et de 10 transports blindés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Grishka
Admin


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 12:11

voila c est ce que j ai tapé pour l instant me reste des trucs a faire :

les planetes du systeme
les troupes corps par corps
d autres batailles
relation avec imperium
relations avec les tau
etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes.fr-bb.com
Jeffro



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: Codex xeno   Dim 9 Oct - 15:09

Ouah trop cool !?!
J'en redemande Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Codex xeno   

Revenir en haut Aller en bas
 
Codex xeno
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nantais's connection :: JEUX-
Sauter vers: